Sterilisation ETO

Domaine d’application de la sterilisation ETO

L’Oxyde d’Ethylène (ETO) est un gaz utilisé pour la stérilisation et la décontamination.

C’est un agent alkylant très réactif à basse température (généralement entre 40-60°C), il permet donc particulièrement de traiter en toute sécurité les produits thermosensibles.

Historique

Découvert en 1859 par Wurst, l’oxyde d’éthylène (ETO) a d’abord été utilisé pour des applications insecticide et antibactérienne ou pour la stérilisation des épices. Cette dernière utilisation reste toujours d’actualité.

Dans le domaine médical, l’utilisation de l’ETO prend son essor dès 1949 et ce procédé reste à l’heure actuelle le plus répandu.

Rayon d’application

Hautement efficace, le pouvoir de pénétration de l’ETO permet de stériliser une vaste gamme de produits médicaux, pharmaceutiques et articles de soins dans leur emballage définitif :

  • Produits tubulaires plus on moins long
  • Produits complexes assemblés
  • Produits étanches (stérilisation de surface)
  • Produits avec électronique intégrée
  • Produits avec piles et batteries intégrées
  • Implants

Exemple de compatibilité des matériaux selon les procédés, (extrait de la norme AAMI-TIR17_2008)

Designation matière Radiation ETO Vapeur Chaleur sèche
Polytetrafluoroethylene(PTFE) 1 4 4 4
Perfluoro alkoxy (PFA) 1 4 4 4
Polyamides (e.g nylon) 2-3 4 1-4 1-4
Polycarbonates (PC) 3-4 4 1-3 2
Polyethylene (PE) 3-4 4 1-3 1-2
Popypropylene (PP) stabilized 2-3 4 2-3 1-3
Polyvinylchloride (PVC) 3 4 1-2 1-2
Silicone adhesives 2-3 4 1-3 2-4
EPDM 3-4 4 3-4 2-3
Cellulose ester 2 4 1-2 1-3
Cellulose, paper, cardboard 2-3 4 1-2 1-2

1= pas recommandé, 4 = excellent

Application spéciales

  • La stérilisation à l’ETO de matériaux recouverts de solutions médicamenteuses ne diminue en rien leur pouvoir ou leur efficacité.
  • L’ETO peut être employé pour la stérilisation des tissus humains.
  • L’ETO permet aussi de traiter des produits pour des applications garanties “SANS ADN HUMAIN”. L’action du gaz détruit le profil ADN et assure l’absence de profil identifiable sur les produits traités.
  • Décontamination. Possibilité de faire des cycles de réduction de contamination des matières premières ou de traitement de produit avant destruction ou recyclage.